Quels sont les avantages du CDI intérimaire ?

Publié le : 28 avril 20224 mins de lecture

Le CDI intermédiaire est entré en vigueur en mars 2014. Ce nouveau type de contrat de travail est signé avec une agence d’intérim. Même si cette solution est un peu spécifique, elle présente des avantages indéniables pour le travailleur, mais aussi pour l’employeur. Comment ça marche ?

CDI intermédiaire : c’est quoi au juste ?

En général, les agences d’intérim proposent un contrat de travail temporaire aux salariés intérimaires. Cependant, depuis 2014, elles peuvent présenter un CDI intérimaire à la place. Ce contrat est signé par l’employeur, c’est-à-dire l’entreprise de travail temporaire ou ETT et l’intérimaire. L’ETT signe par la suite des contrats avec d’autres entreprises où l’intérimaire sera chargé de réaliser diverses missions.

Il s’agit d’un contrat à durée indéterminée. Dans ce cas, le salarié enchaîne plusieurs missions au sein de différentes entreprises. Selon les besoins des employeurs, le CDI intérimaire peut être à temps plein ou à temps partiel. Pour chaque mission, le salarié reçoit une lettre de mission mentionnant tous les détails concernant les travaux à effectuer.

Pour l’intérimaire : quels sont les avantages ?

Le CDI intérimaire offre une certaine sécurité d’emploi pour les intérimaires. En signant ce contrat, il aura l’assurance de percevoir un salaire minimal tous les mois même en l’absence de mission, ce qui présente un réel avantage. D’ailleurs, la rémunération ne peut être inférieure au SMIC pour un ouvrier et 125 % du SMIC pour les employés-cadres. En bref, il ne sera plus nécessaire de jongler entre période active et chômage toute l’année.

De même, c’est un excellent moyen pour varier les expériences professionnelles. De plus, les entreprises d’accueil se trouvent au maximum dans un périmètre de 50 km. Il bénéficie également des droits aux congés payés accordés aux autres salariés ainsi que d’une couverture sociale complète.

Agence : pourquoi choisir un CDI intérimaire ?

La durée du CDI intérimaire peut être de 36 mois, contre 18 mois pour un contrat de mission intérimaire classique. Il est aussi possible de renouveler une mission 2 fois. Pour les agences de travail temporaire, cette solution permet de conserver les meilleurs éléments même pendant les périodes de crise. Cela offre en effet un gain de temps non négligeable puisqu’il ne sera plus utile de mettre en place une nouvelle procédure de recrutement. Toutefois, la boîte est tenue de verser une rémunération mensuelle minimum au salarié même pendant les intermissions. Il est donc essentiel de raccourcir les périodes d’inactivité pour optimiser les dépenses.

Bon à savoir : Le CDI intérimaire peut concerner tous les secteurs d’activité.

Plan du site